jeudi 8 décembre 2016

"Par opposition à moi-même…"


" Il nous faut être seul et abandonné de tous pour aborder un travail de l'esprit. "
Thomas Bernhard, Béton

video


video




video


Trois brefs bouts de
Trois Jours
légendaire film de Ferry Raddax
et ci-dessous la transcription 
de ces entretiens de 1970,
dans la traduction française
 du regretté Claude Porcell
lue par Fabrice Luchini

1 commentaire:

Dominique Hasselmann a dit…

Savoureux (même en se pinçant le nez vers l'épisode du carnet)...

J'ai parcouru un jour l'endroit où Gracq habitait : la Loire si proche et inspirante emporte avec une sorte d'impétuosité douce la vision qu'il en avait du haut de sa maison.